Le statut de l’élu : Quels élus pour quels territoires en 2050 ?

À Guer, le 12 décembre 2023

Oust à Brocéliande.

 

 

Nous nous retrouvons aujourd’hui dans un contexte où la démocratie locale traverse une période de turbulence.

Au cours de notre dernière Assemblée Générale, certains d’entre nous ont émis le souhait de travailler sur le statut de l’élu local et plus particulièrement sur le statut de l’élu en milieu peu dense. On peut se féliciter d’avoir eu du flair. Depuis un mois, ce sujet est au cœur de nombreuse instances et publications.

Je tiens à préciser que ce que l’on propose aujourd’hui, ça n’est pas de raconter les désagréments du quotidien des élus.

Ce que l’on vous propose aujourd’hui, c’est d’identifier les raisons pour lesquelles nous sommes élus, de les valoriser et de réfléchir ensemble à des préconisations que l’ont portera à connaissance des plus hautes instances.

L’AILB nous offre cet espace essentiel de partage et d’apprentissage mutuel, où chaque territoire peut rayonner à travers ses projets et ses expériences uniques. C’est ici que nous trouvons l’opportunité de renforcer nos compétences sur des enjeux cruciaux pour nos territoires. C’est un espace où convergent des élus investis, motivés par la recherche de solutions et la volonté de répondre aux besoins de leurs concitoyens.

Rita SCHLADT

Présidente de l'AILB, Présidente de la CC du Pays de Blain

La dernière Assemblée Générale de l’AILB a eu lieu le 12 décembre 2023 à Guer – CC de l’Oust à Brocéliande.

Ce fut l’occasion d’un évènement portant réflexion sur le statut de l’élu local, et plus particulièrement en milieu peu dense.

Retrouvez les différents éléments de présentation :

Conférence de Gwenaël Leblong-Masclet

Restitution de l’étude de déploiement de l’hydrogène vert et bas carbone dans les territoires et l’industrie